2022

Conférence à l’Agora de Paris mercredi 1er juin 2022

PARIS – En cas de RUPTURE de la chaîne d’approvisionnement de nourriture pour une raison économique, technologique, politique, sociale, climatique, ou environnementale, ou plusieurs à la fois de manière systémique, la question n’est pas de savoir comment DEMAIN les instances dirigeantes vont-elles gérer la crise, mais plutôt de répondre à l’interrogation : AUJOURD’HUI, où j’en suis dans l’organisation de MA PROPRE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE avec ma famille, mon voisinage et les producteurs locaux ?

RDV mercredi 1er juin 2022 à 19h30 pour la conférence débat qui aura lieu à l’Agora, 64 rue du Père Corentin 75014 Paris.

L’autonomie alimentaire à portée de mains, qu’est-ce qui nous empêche d’y arriver ?” Table ronde à l’Agora avec François Rouillay & Sabine Becker animée par Michèle Decoust.

C’est un véritable paradoxe : alors que d’un côté l’humanité dispose de toutes les connaissances pour reverdir les déserts, dépolluer les sols par les plantes, et même produire de la nourriture saine sur du béton sans terre et sans argent à partir de déchets organiques, pourquoi l’autonomie alimentaire n’est-elle pas encore installée durablement à l’échelle de la planète pour l’ensemble des populations ? Qu’est-ce qui nous empêche de garantir l’accès à une alimentation de qualité en tout temps et en tout lieu ? Que nous manque-t-il pour y parvenir ? Comment chacun peut-il se positionner pour se mettre en route sur la voie du retour à l’autonomie alimentaire ? Que faire en cas de pénurie alimentaire ? Au cours d’une table ronde didactique et interactive avec Michèle Decoust et le public, François Rouillay et Sabine Becker apporteront un éclairage en réponse à ces questionnements fondamentaux à l’heure des tensions incessantes qui touchent chacun d’entre nous.

François Rouillay et Sabine Becker sont les co-auteurs du livre « En route pour l’autonomie alimentaire – Guide pratique à l’usage des familles, villes et territoires », paru aux éditions Terre vivante en janvier 2020. Ils ont créé l’Université Francophone de l’Autonomie Alimentaire qui rassemble plus de 60.000 membres au sein de groupes thématiques et territoriaux sur Facebook. Depuis 2012, François Rouillay œuvre pour une prise de conscience sur notre perte de souveraineté en matière de production alimentaire, ainsi que de notre lien à la terre nourricière. Il a été l’initiateur en France et dans plus de 40 pays, du mouvement participatif citoyen de nourriture à partager sous le vocable « Les Incroyables Comestibles », né en Angleterre en 2008, dans la commune de Todmorden qui a atteint assez rapidement, une autonomie alimentaire à 83 % sur un territoire de 50 miles à la ronde. Sabine Becker, ancienne ingénieure-urbaniste, thérapeute-énergéticienne, associe l’autonomie intérieure et l’autonomie alimentaire. Elle propose d’aller voir en soi ce qui nous empêche d’être en souveraineté.

Vendredi 19 avril 2022, à Meuzac (87380) – Une formation pour apprendre à gérer la crise alimentaire dans sa commune

Spécial débutants – Un stage de découverte pour apprendre à gérer la crise dans sa commune en cas de pénurie alimentaire pourrait être le début d’une série sur une demi-journée, les premiers pas, les premiers réflexes à connaitre, qu’en dites-vous ?

Premier atelier après-midi de vendredi 29 avril dans la Haute-Vienne, à Meuzac.

Stage de formation-action pour débutants de 14H00 à 17H30 en 3 temps :
1) Apports théoriques : les trois clés fondamentales à connaître pour renforcer sa résilience alimentaire en situation de crise ou de pénurie et présentation du guide de l’autonomie alimentaire avec ses 21 actions par François Rouillay et Sabine Becker;
2) Étude de cas : découverte d’une ferme urbaine en maraîchage agroécologique avec chantiers participatifs ouverts au public, exploration du design d’un jardin mandala de permaculture, visite des serres et organisation de la vente directe par Gregory Beulques;
3) Travaux pratiques : petit chantier en commun d’installation d’ombrières sur lits de culture en prévention des périodes de canicules dans le contexte du dérèglement climatique.

Fin du stage prévue à 17H30. Un goûter à partager tiré du sac sera pris en commun à l’issue de l’après-midi dans un moment de convivialité.

Participation libre, à partir de 5 € (en soutien au maraîcher qui nous accueille).
Inscriptions au 06 77 03 11 90 – Places limitées.